EEG Vidéo et électro-cardiogramme vidéo

Votre enfant va avoir un EEG prolongée ; que devez vous savoir ?

Votre médecin a prescrit pour votre enfant un EEG vidéo prolongé de 24 heures. Il s’agit d’un examen indolore qui se déroule dans un hôpital spécialisé et équipé. Voici quelques informations sur les principes, les indications et les conseils pour un bon déroulement de l’examen En cas d’épilepsie, l’EEG permet de déceler entre les crises des tracés anormaux qui témoignent de l’excitabilité de certaines zones du cerveau. Mais ce n’est pas toujours le cas et l’EEG peut être normal entre les crises. C’est pourquoi, il est parfois nécessaire d’enregistrer l’activité électrique du cerveau pendant 24 heures : c’est l’indication du holter-EEG et l’EEG vidéo de 24 heures. Cet examen en continu permet parfois d’augmenter les chances d’enregistrer des crises et de visualiser les différents stades du sommeil. Qu’est ce qu’un EEG vidéo de 24 heures ? Il s’agit d’un enregistrement EEG couplé à un enregistrement vidéo. Une caméra vidéo est installée et enregistre l’attitude du patient en même temps que son EEG L’image sert aussi de surveillance clinique : Cet examen permet de filmer une crise en même temps que l’enregistrement. Il permet aussi de comparer de façon synchronisée les phénomènes observés comme les sursauts ou les mouvements involontaires et l’activité cérébrale électrique.

Grâce à un enregistrement prolongé, on peut plus facilement « capter une crise » Il est donc indispensable que l’enfant fasse plus d’une crise par jour -ou nuit- au moment de la programmation de l’examen.

Y a-t-il une préparation à l’examen ?

Il n’y a aucune préparation à l’examen, mais seulement quelques petites astuces pour améliorer le confort de votre enfant :

  • Prévoyez un pyjama ou des vêtements avec un boutonnage sur le devant, car l’enfilage par la tete est rendu impossible par le casque d’électrodes
  • Il est nécessaire d’avoir le cuir chevelu propre. – pas de produit capillaire (ni laque, ni gel) – pas de postiche, ni tissage)
  • Apportez de quoi distraire votre enfant pendant 24 heures, jeux, livres, musique, vidéos.. car le temps est parfois long dans une chambre d’enregistrement
  • Pensez à prendre l’ensemble des éléments du dossier médical que vous possédez –courriers médicaux, EEG antérieurs, IRM..

Comment se déroule un EEG vidéo de 24 heures ?

La prescription d’un EEG vidéo de 24 heures fait suite à une consultation avec un neuropediatre, et un EEG dit « standard ». Au cours de la consultation, une première explication est donnée aux parents sur les modalités de cet examen Il est réalisé en hospitalisation dans une chambre dédiée à cet examen comportant un lit pour l’enfant et son parent, et équipé d’une vidéo et d’un appareil EEG. La présence d’un adulte accompagnant (parent, grand parent..) est indispensable pendant toute la durée de l’enregistrement (jour et nuit) pour la surveillance de l’enfant, noter les horaires et repérer les signes observés pendant les crises. A l’heure du rendez vous indiqué sur la convocation de l’hôpital, l’enfant et les parents se rendent dans le service de neurophysiologie pour la première étape du collage des électrodes. En effet pour que les 15-20 électrodes nécessaires à un enregistrement de bonne qualité tiennent pour un enregistrement de 24 heures, elles sont collées sur le crane avec un vernis à ongle incolore, du collodion, qui est un produit non toxique. La colle est séchée avec de l’air comprimé. Il est important d’expliquer à votre enfant que cette étape est indolore et qu’avec une bonne coopération, la pose dure environ 45 minutes. Chacune des électrodes est ensuite reliées par un câble à un ordinateur qui enregistre en continu l’activité électrique cérébrale. Parallèlement une caméra vidéo fixée sur l’ordinateur, filme votre enfant. On vous demandera de veiller au maximum à ce que votre enfant soit dans le champ de la caméra et le cas échéant, d’adapter l’orientation de la caméra aux mouvements de votre enfant dans la chambre. La nuit, la lumière doit rester allumée et l’enfant sans couverture, l’objectif de la camera centrée sur l’enfant pour un enregistrement optimal des crises. L’équipe des techniciens d’EEG vous confieront une feuille de surveillance sur laquelle il vous est demandé de noter des crises et phénomènes « bizarres », les décrire précisément, et de noter leurs horaires. Ceci est particulièrement important pour l’analyse des crises. Les documents d’EEG vidéo ne seront pas diffusés sans votre autorisation écrite –consentement signé.

Faut-il diminuer ou arrêter le traitement antiépileptique avant l’examen ?

Le traitement antiépileptique ne doit pas être interrompu au moment de l’EEG vidéo sauf avis contraire du médecin traitant ! Par contre, si au moment du rendez vous, vous dénombrez moins d’une crise par 24 heures, il est important de prendre contact avec le service pour discuter avec le médecin prescripteur, soit d’une diminution du traitement soit de reporter l’examen.

Qu’est ce que l’EEG Holter ?

Comme pour l’EEG vidéo de 24 heures, les électrodes sont collées par du collodion, sorte de vernis à ongles incolore. Leur pose dure environ 45 minutes et elles sont ensuite reliées à un petit enregistreur que l’enfant porte dans un sac à dos jusqu’au lendemain. La différence majeure est que l’enfant rentre à la maison. L’autre différence est que l’enregistrement n’est pas filmé, ce qui constitue parfois une limite pour l’interprétation des phénomènes électriques enregistrés sur le Holter EEG. Les contractions musculaires pouvant perturber l’examen, il est conseillé de limiter les activités physiques de votre enfant pendant les 24 heures que dure l’enregistrement. Après 24 heures, le médecin analyse les résultats de l’EEG en continu stocké dans l’enregistreur, et le technicien vous enlève les électrodes en frottant le cuir chevelu avec du dissolvant. Cette opération de nettoyage dure au moins 20 minutes. Ensuite, un shampoing et un peigne fin permettent d’éliminer complètement le vernis du cuir chevelu de votre enfant.

Un doute, une question ?

Le personnel soignant est là pour vous renseigner. N’hésitez pas à lui soumettre vos interrogations ! Le service d’EEG est joignable au 01.44.49.15.85.