Histoire du service de cardiologie

Située à côté de la Cardiologie des enfants, la Cardiologie adulte est l’une des spécialités traditionnelles de l’hôpital Necker depuis plus d’un demi-siècle.

D’abord dirigé par Jean CATINAT dans les années 50, le Service de Cardiologie adulte est devenu l’un des services phares de l’AP-HP sous l’impulsion du Professeur Jean DI MATTEO qui le dirigea à partir de 1963 puis de son élève le Professeur André VACHERON qui lui succéda en 1981 et l’anima pendant 18 ans..

Ce service de 71 lits disposa d’une Unité de Soins Intensifs Cardiologiques très moderne de 17 lits (salle Pierre Soulié) installée à proximité immédiate des 2 laboratoires de cathétérisme dont une salle de cardiologie interventionnelle informatisée spécialement conçue pour l’angioplastie coronaire. Les techniques d’explorations cardiologiques non invasives : échocardiographie (2 salles d’examens) et scintigraphie myocardique à l’état basal et à l’effort, épreuves d’effort, enregistrements Holter de l’électrocardiogramme ont été développées activement pour répondre aux demandes très importantes de la consultation externe et de l’hospitalisation. Le service a été l’un des services pionniers de la Cardiologie Nucléaire à Paris. Après le transfert d’une grande partie de l’activité de Cardiologie Adulte à la Salpêtrière et la suppression de l’hospitalisation, après l’ouverture de l’hôpital Georges Pompidou, le service est devenu une Unité Fonctionnelle rattachée au service de Cardiologie du Professeur DESNOS à l’HEGP et dirigée par le Docteur Nicole BAUBION qui en a été nommée Praticien Responsable. Cette Unité répond aux besoins cardiologiques du pôle adulte et aux nombreuses demandes de consultations externes de proximité pour toutes les pathologies cardiovasculaires de l’adulte, les maladies coronariennes, les maladies valvulaires, l’hypertension artérielle, les troubles du rythme cardiaque et l’insuffisance cardiaque. Elle a conservé les techniques d’explorations cardiologiques non invasives dont la plus importante est l’Echocardiographie (2 Laboratoires) ainsi que les enregistrements Holters de l’Electrocardiogramme très utiles pour l’étude des troubles du rythme mais aussi pour le dépistage de l’ischémie myocardique. Elle fonctionne en synergie avec la Cardiologie de l’Hôpital Européen Georges Pompidou qui assure l’hospitalisation et les explorations invasives quand elles sont nécessaires. Son utilité et son efficacité n’ont fait que se confirmer depuis sa création.